Journée d'information: "Projet d’association du Maroc avec le CERN comme état membre associé" Spécial

1744 fois

En 1996, le Maroc a été admis à l’Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire (CERN), après un vote unanime de 148 institutions de recherche représentant 33 pays. Il est ainsi le premier pays arabe et africain à faire partie de cette collaboration. Depuis l’admission du Maroc au CERN, des chercheurs marocains des universités Mohammed V de Rabat, Hassan II de Casablanca, Ibn Tofeil de Kenitra, Mohammed premier Oujda et Cadi Ayad, de Marrakech participent au projet Atlas.

Le CNRST prend en charge la participation des auteurs membres d’Atlas à travers un financement du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation.

Télécharger le communiqué de presse.

Évaluer cet élément
(0 Votes)