Colloque international 2022 en ligne

Lettres et sciences humaines
Dates: 25/03/2022 - 26/03/2022

Lieu: FLSH-Université Ibn Zohr  |  Ville: Agadir, Maroc

Colloque international en ligne

25 et 26 Mars 2022

LA TRADUCTION EN SCIENCES SOCIALES ET EN LITTÉRATURE : REPRÉSENTATIONS ET LIMITES

Appel à communication

 

Argumentaire

La traduction est un travail interactif conversationnel et communicatif sérieux, qui nécessite une grande maîtrise de la langue cible et de la langue originelle objet de traduction. Dans ce colloque, nous allons essayer de soulever des questions importantes relatives à la traduction qui concernent les sciences humaines, surtout la littérature, la philosophie et la sociologie. De ce fait, le choix de ces trois disciplines est dû à leurs particularités et à leurs spécificités. En effet, traduire un texte littéraire demande de grandes compétences, linguistique, artistique et socioculturelle capables de transcender les moindres vicissitudes du texte originel et ses moindres émotions. La traduction ici, doit tenir compte de l’esthétique du texte, mais aussi de son essence sémantique, savoir transmettre son style et garder son âme. Le traducteur n’est pas un simple récepteur, c’est un intermédiaire et un second auteur, qui doit garantir la transmission exacte d’un message censé être compris et bien assimilé. Toute confusion sémantique peut détourner le message orignal ou le défigurer. Traduire un texte philosophique pose les mêmes problèmes, dans la mesure où le traducteur doit s’assurer des notions utilisées, des problématiques discutées, des idées avancées comme il doit être bien préparé et bien instruit, pour éviter de mal interpréter une idée ou un concept. En sociologie, il faut surtout éviter de confondre les visions d’attentes, les dimensions et les connotations socioculturelles qui peuvent être contradictoires dans le milieu d’origine, mais acceptables et ordinaires dans le milieu cible. S’imprégner de la culture de l’Autre, avoir une idée suffisante des théories sociales, sur les transformations linguistiques et cultuelles d’une communauté avant de traduire ses livres, sont une obligation pour ne pas trahir le texte objet de traduction. Cela, a poussé certaines universités et écoles à former des futurs traducteurs afin d’assumer une telle tâche, qui n’est pas facile. Former un bon traducteur spécialisé est une nécessité, mais la traduction reste une passion, un enjeu. Nous pouvons nous demander si la formation ou l’enseignement de la traduction littéraire, philosophique ou sociologique peut résoudre le problème ? Si la traduction peut réellement rapprocher l’information et les frontières entre les peuples ? Si nous traduisons assez de livres pour être sur le même pied d’égalité avec les autres pays où le livre est un aliment de bord ? Quel texte devons-nous traduire et pourquoi ? Les moteurs de recherche et les logiciels de traductions actuels peuvent-ils remplacer le traducteur ? Quel est le lecteur visé ? Y-a-il encore des lecteurs ? Par conséquent, nous vous suggérons les axes de réflexion suivants et nous ouvrons ce colloque à toute proposition susceptible d’enrichir nos analyses.

Axe 1 : La traduction : définition et conceptualisation.

Axe 2 : La traduction littéraire : particularités, spécificités et représentations (Étude d’une œuvre littéraire traduite, théories, conceptualisation...)

Axe 3 : La traduction philosophique : problèmes de notions, de conceptualisation et représentations (Approche d’un livre philosophique traduit, erreurs de traduction, amalgames, confusions...)

Axe 4 : La traduction sociologique : limites, contradictions socioculturelles, théoriques, conceptuelles et représentations (Étude de cas, exemples, interprétations, reproches….)

Axe 5 : Formation des traducteurs spécialisés : constats et contraintes. Enseigner la traduction est-il possible ? Expériences et résultats.

Axe 6 : Le rôle du traducteur universitaire entre la théorie et la pratique. (Etats des lieux)

Bibliographie indicative :

ARPPE Tiina, « De la traduction de la philosophie », Traduire, 227 | 2012.

ARRPE Tiina, « Rousseau, Durkheim et la constitution affective du social », Revue d’Histoire des Sciences Humaines, 2005/2 N°13.

GERVAIS Bernadet et BOUVET Rachel, Théories et pratiques de lecture littéraire, Ed. Presses et université du Québec, 2007. HEIBRON Johan et SAPIRO Gisèle, La traduction littéraire, un objet sociologique, Actes de recherches en sciences sociales, 2002/4 N° 144.

KAMENAROVIC Ivan, De la « traduction philosophique », Revue internationale de philosophie 2005/2 N°232.

LASSAVE Pierre, Sociologie de la traduction, L’exemple de la « Bible des écrivains », Cahiers internationaux de sociologie, 2006/1 N°120.

SAPIRO Gisèle, « Quels facteurs favorisent la traduction des livres de sciences humaines ? », Palimpsestes [En ligne], 33 | 2019.

VOOGEL Marjolin et HEIBRON Johan, Le déclin des traductions du français aux Pays-Bas, Dans Traduire la littérature et les sciences humaines, Ministère de la culture-DEPS, 2012.

Comité de coordination :

BIROUK Nadia, EL BHIRI Zouhir.

Comité d’organisation :

BIROUK Nadia, EL BHIRI Zouhir, LABARI Brahim, ASBAYO Fatima, BOUKETAYA Hanane, LAMNAIY Lahsen,

Doctorants (es) du laboratoire interdisciplinaire des sciences sociales (LISS).

Comité scientifique :

- ANBI Abderrahim, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - ASBAYO Fatima, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - BIROUK Nadia, FLASH, Université Ibn Zohr, Aït Melleoul-Agadir, Maroc. - BOUHOUT Abdelkrim, IRFAM, Bruxelles, Belgique. - BOUKETAYA Hanane, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - CHIOUSSE Sylvie, Aix-Marseille Université, France. - COUTURIER Yves, Université de Sherbrooke, Canada. - EL BHIRI Zouhir, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - ELFARFAR Elayachi, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - EL HALOUI Abderrahim, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - EL OMARY Mohamed, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - EL YAHYAOUI Omar, La Faculté Pluridisciplinaire, Nador, Maroc - HMAYZ HASSAN, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - HOUMAM Mohamed, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - LABARI Brahim, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - LACHHAB Mohamed, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - LAMNAIY Lahsen, FLASH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - LAMSSIEH Khalid, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - LHASNAOUI Mohammed Zaki, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - LISSIGUI Ahmed, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - LOUITRI Abdenbi, FSJES, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc. - MAJDI Hassan, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc - MAJDOUL Bouchaib, FLASH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc - MAJIT Afaf, FLSH Aïn Chock-Université Hassan II, Casablanca, Maroc. - MELLAKH Kamal, Université Hassan II, Mohammedia, Maroc. - MOUCHTOURIS Antigone, Université de Lorraine, France. - NACHI Mohamed, Faculté des Sciences Sociales, Université de Liège, Belgique. - N’DONG PATRICK, École Normale Supérieure, Libreville, Gabon. - OUBELLA Abdelkrim m'hammed, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - GOUATI Sanae, FLSH, Université Ibn Tofail, Kenitra, Maroc. - SAUVAGE Olivier, Enseignant-chercheur à l’Université catholique et chercheur associé à l’Université Toulouse II-Jean-Jaures, France. - SGUENFLE Mohamed, ENCG, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - SKOURI Hassan, ENCG, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. - TASSADIT Yacine, EHESS, Paris, France.

Votre proposition de communication doit contenir :

• Un résumé entre 250 à 300 mots + une bibliographie succincte et 5 mots clés;

• Nom et prénom de l’intervenant(e) + Grade et université de rattachement + (Laboratoire : facultatif) + Numéro de téléphone professionnel + Adresse électronique +Titre de la proposition et Axe choisi.

• La durée de la communication est 20 minutes.

• Langues d’intervention : Français, Anglais et Arabe.

Calendrier :

• La date limite d’envoi : 10-02-2022.

• Les résumés doivent être envoyés aux adresses suivantes : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

• Évaluation des propositions, décisions et retour le : 20-02-2022 ;

• Réception des communications complètes le : 20-03-2022 ;

• Envoi des invitations, liens d’accès et programme du colloque le : « 24 Mars 2022 ;

• Le colloque virtuel en ligne aura lieu le : 25 et le 26 Mars 2022 ;

• Publication des actes du colloque le : 30 mai 2022. 

 

Téléphone
212-528220878
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines BP 29/S 80000
 

Propulsé par iCagenda