Projet ARCUS «E2D2» Énergie, Environnement et Développement Durable

Préambule :

Dans le cadre de la 7ème édition de l’appel à projets du programme  ARCUS (Actions en Régions de Coopération Universitaire et Scientifique), lancé par le Ministère des Affaires Étrangères français en partenariat avec les Régions, trois universités de la région Nord Pas de Calais : Université de Lille1, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (UVHC) et Université du Littoral et de la Côte d’Opale (ULCO) ont déposé un projet de recherche labélisé « E2D2 » : Énergie, Environnement et Développement Durable en collaboration avec trois pays méditerranéens : le Liban, la Palestine et le Maroc.

Pour la partie marocaine, quatre institutions ont rejoint le projet et ont signé le 12 septembre 2014 une convention cadre avec ces trois universités françaises. Il s’agit du Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST), l’Université Mohamed V de Rabat, l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, et l’Université Mohamed Premier d’Oujda.

Objectifs :

Ce programme a pour objectifs de développer de nouvelles actions de coopération scientifique en recherche et en formation autour des thèmes portant sur l’Énergie, l’Environnement et le Développement Durable.

Alliant les Sciences Humaines et Sociales et les sciences fondamentales, il est construit autour de 3 axes :

Ce projet vise à développer des actions de coopération scientifique dont des cotutelles de thèse, des projets internationaux reconnus par les organismes de recherche, conférences ainsi que des actions de mobilité étudiante et d’enseignants.

Conditions d’éligibilité :

Dans le cadre du cofinancement des allocations de recherche pour des thèses en cotutelle, les étudiants désirant candidater à ce programme doivent :

  • être inscrits dans un établissement relevant de l’une des 3 universités marocaines précitées;
  • être titulaires du DESA ou du Master ;
  • être bénéficiaires de la bourse d’excellence du CNRST.

Modalités et nature de la prise en charge :

L’étudiant(e) retenu(e) effectuera chaque année deux séjours de recherche (pour 6 mois chacun) alternativement au Maroc et en France tout au long des trois années de préparation de sa thèse.

La prise en charge annuelle est assurée comme suit:

  • Pour le Séjour en France (six mois maximum) :

La  prise en charge assurée par  l’Université de Lille 1, l’ULCO et l’UVHC,  englobe :

  • Une allocation mensuelle de 800€, complémentaire de l’allocation du CNRST, ainsi que les frais d’encadrement de (s) laboratoire(s) de recherche ;
  • Le voyage aller- retour depuis le Maroc vers la France.

La prise en charge par le CNRST comprend une allocation mensuelle d’étude forfaitaire de 3000 Dh, complémentaire de l’indemnité de l’Université de Lille 1, l’ULCO et l’UVHC, pour le séjour en France.

  • Pour le Séjour au Maroc  (six mois maximum) :

La prise en charge par le CNRST comprend une allocation mensuelle de 3000Dh au profit de l’étudiant pour son séjour au sein d’une institution de formation de recherche au Maroc.

Mission des directeurs de thèse :

Une mission des directeurs de thèse est financée par les universités partenaires durant la période de l’avancement des travaux. Ainsi, une autre mission est prise en charge par le laboratoire accueillant le doctorant au sein de l’université de Lille1, de l’UVHC et de l’ULCO, pour la participation à la soutenance, que celle-ci ait lieu en France ou au Maroc.

Le renouvellement de l’allocation accordée est  tributaire de  l’évaluation annuelle favorable des résultats obtenus.

Comment déposer une candidature :

L'appel à sujets de thèse  dans le cadre du projet ARCUS « E2D2 » est désormais ouvert sur : http://arcus-e2d2.univ-lille1.fr/appels-offre

  • Le dépôt des sujets peut s'effectuer jusqu'au30 mars 2017 sur le site de l'ARCUS.
  • Les candidats pourront déposer leurs dossiers du15 jusqu'au 30 mars 2017.
  • La publication prévue des résultats sera le 30 juin. La sélection des dossiers et l'attribution des bourses se feront sous réserve d’obtention des financements nécessaires.

Pour candidater :

Consulter le lien suivant :

http://arcus-e2d2.univ-lille1.fr/appel-offre/appel-sujet-de-these-2017/candidater

Pour plus d’informations, consultez le site du projet ARCUS « E2D2 » : http://arcus-e2d2.univ-lille1.fr ou contacter Naïma MIGUIL, gestionnaire du programme au Service de coopération du CNRST par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 05 37 56 98 20.


 

Programme CIFRE/France-Maroc

CADRE : 

Dans le but de consolider les relations de coopération, les deux Ministères de l’Enseignement Supérieur Marocain et Français ont exprimé, le 28 mai 2015, leur volonté commune de rapprocher la recherche académique de la recherche industrielle. Cette volonté a été traduite par la signature et la mise en place d’une Convention Industrielle de Formation par la Recherche dénommée « Doctorat CIFRE –France/Maroc » le 21avril 2016 entre le Ministère français de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR), le Ministère marocain de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres (MESRSFC) et le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST).

OBJECTIFS :

Ce programme a pour objectif de permettre aux étudiants marocains de réaliser leur doctorat en France dans le cadre d’un partenariat entre une entreprise de droit français et un laboratoire académique français en cotutelle avec un laboratoire académique marocain. Ce qui permet par conséquent à ces étudiants de :

-Se doter d'une expérience de la recherche collaborative entre les deux milieux académique et industriel.

-Se placer dans des milieux d’emploi multiculturels et des conditions scientifiques et financières optimales pour réaliser leur thèse.

PRINCIPE :

La convention repose sur l'association des  acteurs suivants:

  • Le doctorant : étudiant marocain titulaire d’un diplôme de gade Master ou équivalent dans les disciplines scientifiques et techniques sans être tenu d'avoir réalisé toute sa formation antérieure au Maroc ou d'être résident au Maroc au moment de la demande de Cifre/France-Maroc. Il doit s’engager à consacrer 100% de son temps à ses travaux de recherche et à retourner au Maroc 18 mois à l’issue de son projet de doctorat (3 ans).         
  • L’entreprise : structure établie sur le territoire français (pas nécessairement française) qui recrute le doctorant marocain selon le droit français par la signature d’un contrat de travail avec ce dernier et d’un contrat de coopération avec les deux laboratoires associés français et marocain de la durée de la Cifre/France-Maroc (soit 3 ans).
  • Le laboratoire de recherche académique français : implanté dans une université, une école, un organisme public de recherche ou un centre technique en France capable d’encadrer le doctorant selon les procédures de formation doctorale françaises.
  • Le laboratoire de recherche académique marocain : impliqué par une cotutelle avec le laboratoire français et capable d’encadrer le doctorant selon les procédures de formation doctorale marocaines.

CANDIDATS EXCLUS DE L’APPEL A CANDIDATURES :

  • Tout chercheur déjà embauché par la structure depuis plus de 12 mois et/ou ayant démarré sa formation doctorale depuis plus de 9mois à la date de réception de la demande de CIFRE ;
  • Tout chercheur bénéficiaire d’une autre bourse nationale.

MOYENS FINANCIERS ACCORDES :

La dotation accordée est destinée à la rémunération du doctorant. La durée maximale du financement, opéré conjointement par la France et le Maroc, est de trois ans. Il est constituée à la fois par :

  • La contribution du CNRST : 77000 dh par an et par doctorant.

La contribution de l’employer français : 17 600 € par an et par doctorant. L’entreprise employeur établie en France, recevra une subvention associée au dispositif CIFRE/France-Maroc de 7000 € par an et par doctorant versée par l’ANRT.

DEMARCHE DE SOUMISSION :

Le dépôt des dossiers de demande de CIFRE/France-Maroc peut s’effectuer tout au long de l’année via la plate-forme de dépôt en ligne : http://cifre.anrt.asso.fr/dans l'espace Cifre.

Le dossier sera examiné à la fois par l’ANRT et le CNRST et devra être approuvé par les deux institutions. A l’issue de l’évaluation,le candidat sera avisé de l’acceptation ou non de la CIFRE.

En cas d’acceptation de la demande de CIFRE/France-Maroc,le doctorant signera un contrat de bourse avec le CNRST pour la partie marocaine et un contrat de travail avec l’entreprise pour la partie française.

Pour de plus amples informations, contactez par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou

Pr. Salwa BENNANI

Responsable de la Coopération au CNRST

Tél : +212 5.37.56.98.20 ; Fax : +212 5.37.56.98.21


 

PHC Maghreb 2018

Aperçu :

Le Partenariat Hubert Curien Maghreb ou PHC Maghreb est régi par une convention signée le 04 juillet 2013 liant le Ministère des affaires étrangères français et les Ministères de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique algérien, marocain et tunisien.

Objectif :

Les soutiens accordés dans le cadre du PHC Maghreb sont destinés à promouvoir la coopération multilatérale en finançant conjointement la mobilité des doctorants et de leurs encadrants dans le cadre de projets régionaux financés pour une durée de 3 ans, impliquant les 3 pays du Maghreb et la France.

Pour l'appel à candidatures 2018, une thématique prioritaire a été définie :

L'espace méditerranéen face aux enjeux climatiques

Cette thématique permet à toutes les disciplines (sciences humaines et sociales, sciences et technologies, chimie, sciences pour l'ingénieur, sciences et technologies de l'Information et de la communication, sciences de la terre et de l'univers, espace, agronomie, productions animale, végétale et agroalimentaire, sciences de la santé, sciences vétérinaires...) de s'intégrer dans un projet. Les aspects notamment sociétaux, environnementaux, climatiques, technologiques, énergétiques et la formation des étudiants sont concernés.

Démarche :

Concernant les modalités de soumission, il n’y pas de formulaire à télécharger côté marocain. Le dossier de candidature est saisi en ligne de façon unique par l'intermédiaire du site de Campus France http://www.campusfrance.org/maghreb Une fois la soumission terminée, elle est validée sur le site de CAMPUS France et le partenaire marocain recevra une version PDF du projet déposé. Il devra alors l’imprimer, télécharger la page de signatures à joindre au fichier PDF, et adresser au CNRST un exemplaire papier signé par le chef d'établissement et le président de l’Université, au plus tard le 10 Mai 2017 à l’adresse suivante :

Service de la Coopération

Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique

Angle Av. des FAR & Av. Allal El Fassi

BP 8027 NU10102 Rabat (Maroc)

Tél : + 212 537 56 98 20

Fax : +212 537 56 98 21

Une copie du dossier doit être envoyée par courrier électronique à l’adresse: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.au plus tard le 27 Avril 2017.

Les projets seront examinés et validés par les 3 comités mixtes : PHC franco-marocain «Toubkal»), PHC franco-tunisien «Utique» et PHC franco-algérien «Tassili» et le coordinateur du PHC Maghreb qui jugeront de leur pertinence en fonction des objectifs du PHC et des grands projets structurants du pays.

Sont inéligibles les projets dans lesquels un ou plusieurs porteurs sont engagés dans un autre PHC en cours (Tassili, Toubkal, Utique et Maghreb).

Télécharger le règlement de l’édition 2018 de l'appel à projet PHC Maghreb

Télécharger la page de signatures à joindre au fichier PDF du formulaire PHC Maghreb 2018 généré par Campus France


 

PHC Toubkal 2018

Aperçu :

Le PHC Toubkal est un programme de coopération bilatérale franco-marocain, financé côté marocain par le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de de la formation des cadres et côté français par le Ministère des Affaires étrangères, dans le cadre de l'accord de coopération franco-marocain signé le 24 Janvier 2014. Il est le résultat de la fusion de deux programmes bilatéraux de coopération scientifiques « Volubilis » et « Prad ».

Objectif :

Les soutiens accordés sont destinés à financer la mobilité de chercheurs et de doctorants dans le cadre de la préparation de thèses en co-tutelle et visent prioritairement à promouvoir l'émergence de nouvelles collaborations entre les deux communautés scientifiques Marocaines et Françaises.

Démarche :

Les appels à candidature pour des projets de trois ans sont lancés annuellement et simultanément dans les deux pays.

Côté marocain, il n’y pas de formulaire à télécharger. Le partenaire français s’inscrit sur le site de Campus France. Les projets sont ensuite rédigés conjointement par les partenaires Marocains et Français puis déposés directement en ligne sur le site de Campus France par le partenaire français http://www.campusfrance.org/fr/toubkal

Le partenaire Marocain devra apposer sa signature électronique à côté de celle du partenaire français (consulter les modalités de saisie en ligne des dossiers de candidature).

Une fois la soumission terminée, elle est validée sur le site de CAMPUS France et le partenaire marocain recevra une version PDF du projet déposé. Il devra alors l’imprimer, télécharger la page de signatures à joindre au fichier PDF, et adresser au CNRST un exemplaire papier signé par le chef d'établissement et le président de l’Université, au plus tard le 10 mars 2017 (pour la version papier signée) à l’adresse suivante :

Service de la Coopération

Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique

Angle Av. des FAR & Av. Allal El Fassi

BP 8027 NU10102 Rabat (Maroc)

Tél : + 212 537 56 98 20

Fax : +212 537 56 98 21

Une copie du dossier doit également être envoyée par courrier électronique à l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les projets reçus sont ensuite examinés par un comité mixte qui juge de leur pertinence en fonction des objectifs du PHC et des grands projets structurants du pays.

Télécharger le règlement de l’édition 2018 de l'appel à projet PHC Toubkal 

Télécharger la page de signatures à joindre au fichier PDF du formulaire PHC Toubkal 2018 généré par Campus France


 

Appel à Projets « Recherche » au profit des CEDocs Edition 2017

Aperçu :

Conformément à la Convention de Partenariat pour la Coopération Culturelle et le Développement signée le 25 juillet 2003 par le Gouvernement du Royaume du Maroc et le Gouvernement de la République Française, des appels à projets destinés aux Centres d’Etudes Doctorales (CEDocs) ont été lancés à partir de 2013 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres et l’Institut Français du Maroc. Le MESRSFC en a confié la gestion au CNRST pour la partie marocaine.

Objectif :

Cette coopération vise à soutenir la recherche scientifique par le biais de la formation et la recherche au profit des jeunes doctorants et chercheurs à travers des programmes de mobilité entre universités Françaises et Marocaines.

L’Appel à projets lancé au titre de l’année 2017s’adresse à l’ensemble des Centres d’Études Doctorales au Maroc et privilège les thématiques répondant aux enjeux sociétaux actuels et futurs définis conjointement par les deux pays, à savoir :

  • Changements climatiques : Atténuation et adaptation à leurs effets ;
  • Technologies de l’information et de la communication : Big data et MOOC (Massive Open Online Course – cours en ligne ouvert à tous) ;

Démarche :

Les projets soumis doivent être vérifiés par les CEDocset envoyés :

  • En version papier au CNRST ;
  • En version numérique à la fois au MESRSFC, au CNRST et à l’IFM ;
  • Au plus tard le 15 février 2017 (délai de rigueur).

Les projets reçus seront ensuite évalués par les experts du CNRST puis présentés au comité mixte maroco-français qui procède à la sélection de ceux favorables à financer.

Tout projet retenu sera financé pour une durée de trois ans maximum, par la couverture des frais de voyage du doctorant et co-encadrant marocains et de séjour au profit du co-encadrant français.

Les doctorants ayant déjà bénéficié ou bénéficiant d’un soutien dans le cadre d’un autre programme de coopération maroco-français (PHC Volubilis, PHC PRAD, PHC Toubkal, PHC Maghreb) ne sont pas éligibles à cet appel à projets.

Date limite d’envoi des dossiers :15 février 2017 (aucune prolongation ne sera accordée).

Publication des résultats: Courant avril 2017.

Télécharger l'Appel à projets recherche 2017 destinés aux CEDoc et le formulaire